«

»

sept 01 2011

La cuisine des champignons


Le champignon qu’il soit morille, girolle, cèpe, bolet, trompette de la mort n’a qu’à bien se tenir. Son destin est consommé. Il doit se mélanger aux oeufs, à la viande, aux sauces et assumer sa fonction gustative.
Ciselez, parez, rissoler, faites suer. Ah ! pauvre petit végétal que de travail à faire pour enfin devenir succulent, fondant, savoureux.
Tu méritais un hommage. Gloire soit donc rendue à Vincent Allard qui sait trousser de main de maître ce livre où tes mérites sont vantés, détaillés, discutés. Quitte, après avoir été cuisiné, à passer à la casserole, autant que ce soit en bonne compagnie.