«

»

août 27 2011

Armillaria mellea, Honey Mushroom, armillaire couleur de miel



Description

Chapeau : chapeau de 3 à 8 cm, voire plus (jusqu’à 20 cm), d’abord hémisphérique et souvent écailleux, s’étalant ensuite avec ou sans écailles, à marge lisse devenant ondulée, de couleur miel mais parfois jaune citron à jaune ochracé, toujours légèrement plus foncé au centre

Lames : légèrement décurrentes, de couleur blanchâtre à blanc crème devenant progressivement plus foncées jusqu’à rouille

Anneau : blanc et soyeux sur la face supérieure, jaune citron sur la face inférieure

Pied : long et courbé, cylindrique, parfois bulbeux à la base, strié au-dessus de l’anneau mais lisse ailleurs, de couleur blanche à miel, plutôt ochracé au sommet

Exhalaison : humique prononcée et peu agréable, franchement désagréable à la fin, pestilentielle lorsque les champignons sont nombreux et en état de putréfaction

Période de cueillette : à partir du milieu de l’été et jusqu’au milieu de l’hiver

Biotopes : souches, troncs et branches mortes mais parfois aussi vivants, bois enfoui des fossés, racines d’arbres abattus des feuillus (souvent chênes) même après plus de dix ans

Confusions : possible avec l’armillaire bulbeuse, l’armillaire à pied clavé et l’armillaire d’Ostoya mais aussi avec armillaria borealis qui se montre toutefois plus tôt dans la saison

Famille : tricholomatacées, clitocybées

Nom scientifique : armillaria mellea

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • armillaria mellea
  • armillaire couleur de miel
  • armillaria
  • armillaire couleur de miel recette
  • armillaire couleur miel
  • armillariella mellea
  • armillaire
  • armillaire couleur de miel-recettes