«

»

fév 17 2013

Etapes de la culture de Pleurotus ostreatus (2eme partie)


Voici la suite (consultez la 1ere partie) de l’article de Thomas qui nous explique comment il a réussi à cultiver des pleurotes chez lui.

Pot de seigle coloniséAprès 10 jours dans mon incubateur à 24°, les pots de céréales sont complétement colonisés.

utilisation du seigle colonisé

J’ai « fractionné » les grains afin d’inoculer un substrat composé de paille,

Paille inoculée avec du seigle colonisé

Puis j’ai placé les sacs dans mon incubateur à 24°.Substrat composé de paille colonisée

La paille étant colonisée, il ne reste plus qu’à la placer en chambre de fructification à une température comprise entre 10/15°C (ici une cabine de douche dans un garage)

Pleurotus ostreatus sur paille

J’ai percé des trous dans les sacs afin de permettre un échange gazeux pour la formation des primordia. Après 12 jours en chambre de fructification, les premiers primordias ont fait leur apparition.

primordia de pleurote(formation des primordia J+15)

début de fructification de pleurote(J+17)

fruitaison pleurotus ostreatus(J+20)

fructification pleurotus ostreatus

(J+20)

récolte de culture intérieur de pleurote(J+20)

cultiver des pleurotesEt voici ma 1ere récolte de pleurotes!

Merci encore à Thomas pour ce bel article et si vous aussi vous désirez publier des articles sur la culture ou vos propres essais, contactez-moi !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • cultiver des pleurotes
  • comment faire pousser des pleurotes
  • comment cultiver les champignons pleurotes
  • pleurotes culture
  • faire pousser des pleurottes
  • astuce pour recolter plusieur fois des pleurotes
  • fructification pleurote
  • pleurote cultiver
  • faire pousser des pleurotes a la maison
  • faire pousser des champignons pleurottes a la maison

16 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. sls

    Bonjour j’aimerai bien savoir si je peut cultiver les pleurotes ici en Algérie sachant que mon champ est situer a 900m d’altitude au niveau de la mer.
    La température est un peut haute l’été, entre 30 et 40 degrés, mais pendant le reste des saisons elle est fraiche entre 15 et 25 degrés.
    merci de me répondre.

    1. Samuel

      Bonjour,
      Pendant la période estivale, je tu pourrais essayer de cultiver les espèces Pleurotus djamor ou Pleurotus citrinopileatus qui aiment les fortes températures.
      Pendant le reste de l’année, tu peux essayer de cultiver Pleurotus ostreatus qui préfère les températures plus fraiches.
      Bon courage pour tes essais.

  2. raoul abovenon

    je voudrais que vous m’envoyez sur mon email de façon pratique comment cultiver des champignons comestibles notamment le cas des pleurotes puisque je désire mener comme activité principale cette culture.

    1. Samuel

      Bonjour,
      Pour avoir une vision d’ensemble sur le procédé de culture, je vous recommande la lecture de l’article: les étapes de la culture fongique.

  3. Alexandre

    Belle reussite

    1. thomas

      Merci

  4. Simon P.

    Bravo pour ces articles vraiment top pour les débutants.
    Petite question pratique concernant les différentes étapes :
    1) Quelle est la durée de vie d’une culture en gélose ? A partir du premier prélèvement, combien de temps le mycelium survit ?
    2) Même question pour les céréales inoculée ? Combien de temps peut-on garder un bocal ?
    3) La pasteurisation de la paille est-elle indispensable ou gâge de bonne productivité ?

    Je crois que c’est tout pour le moment 😀

    Encore merci pour ces articles et bonne continuation !

    1. Samuel

      Merci pour tes encouragements 😉
      1) Les géloses peuvent se conserver plusieurs mois au frigo: j’ai utilisé il y a quelques jours une gélose âgée de 7 mois sans problème. En général, j’utilise une gélose entière (5,5cm de diamètre) que je coupe en 4 pour inoculer 4 pots de céréales. En effet lorsque l’on prélève de la gélose, la boite de Pétri est ouverte plusieurs fois et elle peut être contaminée. Mais si on travail proprement il est possible de la conserver après avoir prélevé un morceau.
      2) Par contre pour les céréales c’est un peu différent. Je n’ai jamais essayer d’en conserver au frigo pour le moment. Mais il m’est arrivé de vouloir utiliser un pot « oublié » mais les grains étaient inséparables: ça devient un bloc très compact et ce n’est pas pratique pour l’inoculation. Je dirais qu’il est préférable de l’utiliser au maximum 1 moi après la colonisation complète.
      3) Je n’ai jamais essayer d’inoculer de la paille non pasteurisée, ce n’est pas recommandé, tu risques d’avoir des contaminations.
      J’espère avoir répondu à tes questions :)

  5. Sophie

    bonjour,

    Sur la photo du sac de paille, rien ne semble prévu pour permettre les échanges gazeux (pas de bouchon en coton polyfibre, pas de patch…). Cela ne pose pas problème? vous êtes nombreux à procèder ainsi?

    Perso, sur la paille que j’ai inoculée récemment, j’en fais quatres sacs avec un bouchon de coton polyfibre, et un sans, histoire de comparer.

    J’ai aussi lu dans des livres que des l’on pouvait utiliser des sacs de jute. Quelqu’un en a un retour d’expérience?

    1. Samuel

      Salut Sophie,
      Perso j’utilise toujours des bouchons en polyfil. Je pense que la colonisation sera plus lente sans échanges gazeux, ton test nous le confirmera :)
      Je n’ai pas encore tester les sacs de jute mais Stamets en parle dans ses ouvrages. Il s’en sert plus pour des cultures extérieures si mes souvenirs sont bons.
      Bon courage pour tes essais 😉

  6. Jean-Baptiste

    Salut samuel

    Félicitations pour ton site c’est très instructif!

    Combien de temps ça prend à coloniser ton substrat de fructification? (paille d’orge)
    Mes sac sont dans un incubateur réglé à 24 degré. Ça fait 4 semaines et le mycélium à bien colonisé la paille mais ils ne sont pas encore tout blanc comme t’es sac qu’on voit sur tes photo.

    Merci de ta réponse.

    Cordialement
    Jb

    1. Samuel

      Bonjour Jb,
      Le temps de colonisation est variable selon les espèces et les conditions de culture. ça peut aller de 10 jours à 30 jours voir plus si les conditions ne sont pas optimales. L’humidité et l’aération du substrat peuvent aussi influencer la durée de colonisation.

  7. Jean-Baptiste

    Faut-il laisser l’air passer dans les sacs ou les fermé étanche.
    Sur les photos je vois que les sacs sont bien ficeller. A tu des ouverture sur le côté pour laisser passer l’air?

    1. Samuel

      Lors de la fructification on peut trouer les sacs mais je préfère couper le plastique en laissant environ 1/3 du substrat à l’air libre.

  8. Jean-Baptiste

    Salut samuel

    Je veux pas être tannant mais je ne sait toujours pas si je dois laisser une entrée d’air pendant la fructification sur le dessus des sac ou si l’air qui passe par les trous fait sur le côté du sac pour que les champignons puissent sortir est suffisant à l’aération du substrat!

    1. Samuel

      En perçant des trous, il arrive que les champignons poussent sous le plastique et pas forcément en face des trous. Pour cette raison je préfère couper le plastique et laisser environ 1/3 du substrat à l’air libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *