«

»

sept 21 2011

Le tricholome soufré, Tricholoma sulfureum


tricholome soufré

Le Tricholome soufré est une espèce d’un beau jaune soufré qui a une réputation suspecte. Sans être aussi sévèrement toxique que le Tricholome tigré (Tricholoma pardinum), elle peut provoquer des gastro-entérites. On peut la confondre par sa couleur avec le Tricholome équestre (Tricholoma flavovirens) lui aussi considéré aujourd’hui comme toxique, mais sa très forte odeur de gaz permet de les différencier sans peine.

Description:

Chapeau : de 3 à 10 cm, convexe puis s’aplatissant avec un centre mamelonné ou déprimé, jaune soufré à jaune-orangé voire jaune-roux, à marge lisse souvent ondulée

Lames : adnées, sinuées, épaisses et espacées, doublées de lamelles et lamellules, de même couleur que le chapeau

Anneau : néant

Pied : long et sinueux, de même couleur ou légèrement plus pâle que le chapeau

Exhalaison : forte, de gaz ou de soufre

Période de cueillette : à partir du milieu de l’été jusqu’au début de l’automne

Biotopes : principalement dans les bois de feuillus, mais aussi sous les résineux

Confusions : impossible, ne fut-ce par l’odeur puissante

Famille : tricholomatacées

Nom scientifique : tricholoma sulphureum

Pour être certain de consommer un champignon comestible le mieux reste encore de les cultiver. Découvrez les 10 raisons de cultiver des champignons.Il existe plusieurs espèces cultivables qui peuvent pousser sur une multitude de substrat. Voici quelques techniques de culture qui peuvent vous aider à faire vos premiers essais.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • trichlome soufré comestible
  • tricholome rocoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *