«

»

août 11 2013

Fructification de Hericium erinaceus sur copeaux de hêtre


Voici la suite de mes résultats obtenus avec un substrat à base de copeaux de hêtre. Il s’agit cette fois de l’hydne hérisson, Hericium erinaceus:

Primordia hydne hérissonPrimordia d’Hericium erinaceus :

Culture Hericum erinaceux

Culture sur copeaux de bois: hydne hérisson

Culture sur copeaux de hêtre: Hericium erinaceus

Fructification Hericium erinaceus

Cultiver Hericium erinaceusCroissance de l’hydne hérisson:

Croissance Hericium erinaceusCultiver Hericium erinaceus sur des copeaux de bois

Macro hydne hérisson

Culture Hericium erinaceus sur copeaux de bois

Fructification sur copeaux de hêtre: Hericium erinaceus

Hericium erinaceus mur

Récolte Hericium erinaceusDans le prochain article, vous découvrirez la fructification de Pleurotus eryngii (pleurote du panicaut) sur un substrat à base de copeaux de bois.

N’hésitez pas à laisser des commentaires, à partager ou « liker » cet article sur facebook, cela m’aide à faire connaitre ma passion pour la culture des champignons.

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Grégoire

    Bonjour Samuel,

    Bravo pour cette fructification !

    Comme tu le sais, je m’essaie pour la première fois à la culture de champignon et j’ai choisi de le faire avec hericium erinaceus. Du coup, je me permet de te poser quelques questions sur ton environnement et tes étapes. Une fois que tu as inoculé tes sacs, quel a été l’environnement de stoquage ? (quelle était la températureet les as-tu laissé à la lumière du jour ?)

    Seconde question, quand as-tu percé un trou à tes sacs ? As-tu à ce moment changer l’environnement (température et lumière) ?

    Bien à toi et merci pour ces précisions.
    Greg

    1. Samuel

      Bonjour Grégoire,
      1) Après avoir inoculé mes sacs, je les stocke dans mon incubateur (dans le noir à environ 25°)
      2) J’ai percé les trous lorsque le substrat était complétement colonisé, et à ce moment j’ai placé mon substrat à la lumière du jour.
      Je te recommande la lecture de l’article sur l’initiation fructifère, ça t’aidera à mieux comprendre les deux phases (incubation, fructification)
      Bon courage pour tes essais :)

  2. eric

    très beaux résultats :
    Questions:
    1) Ou te procures-tu les copeaux de hêtres?
    Dans mon village il y a un service gratuit (mais 1 fois par an seulement) pour déchiqueter du bois. Encore faut-il se trouver des branches de hêtres.

    2) Congélation + D + Recongélation:
    J’essaye cette méthode, pour être sur que mon substrat soit propre, je le congèle, puis décongèle, puis recongèle, a quelques jours d’intervalle, en espérant que les endospores germent et meurent. Cela fait moins de travail que de faire chauffer. Qu’en penses-tu?

    1. Samuel

      Bonjour Eric,
      1) J’achète mes copeaux de hêtre en animalerie (rayon reptile) mais tu peux utiliser n’importe quel bois durs (chêne, érable, frêne, ect.). Tu peux même utiliser du bois tendre, le principal est d’utiliser du feuillu et pas du résineux.
      2) Je n’ai jamais essayé cette méthode, et je ne sais pas si la congélation est capable de tuer une endospore qui a germée. Sur quel genre de substrat as-tu testé cette méthode? J’en penses que c’est très intéressant et que ça mériterait un article :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *