«

»

juin 23 2013

Préparation d’un substrat de fructification à base de copeaux de bois


Dans cet article, je vous explique comment préparer un substrat de fructification à base de copeaux de bois, voici comment je procède:

Copeaux de boisJe met les copeaux (ici ce sont des copeaux de hêtre) dans un saladier,

Humidifier les copeaux de hêtrej’ajoute de l’eau afin de couvrir complétement les copeaux

Ajout de carbonate de calciumet j’ajoute du carbonate de calcium (CaCO3) ou du sulfate de calcium (CaSO4) aux copeaux (jusqu’à 5% du poids total)

Mélanger les copeaux et le carbonate de calciumJe mélange le tout,

recouvrir pendant 1 jourpuis je couvre le récipient pendant 24 heures afin de faire germer les endospores.

Pasteuriser les copeaux de boisLe lendemain, je pasteurise les copeaux pendant 1 heure,

bien égoutter les copeaux de hêtrepuis je les égoutte pendants 30 minutes.

Remplir des sacs de congélation avec les copeaux de hêtreEnsuite je remplis des petits sacs de congélation,

Inoculer les copeaux de bois avec du mycélium sur céréalesque j’inocule avec du mycélium sur céréales.

mettre un filtre pour les échanges gazeuxJe met en place un bouchon de polyfil

Maintenir le filtre avec du scotchque je fixe avec du scotch.

Etiqueter les sacsEnfin j’étiquette chaque sac avant de les placer dans mon incubateur. Les substrat à base de copeaux de bois peuvent être complémentés avec du son de céréales (jusqu’à 10% du poids) afin d’apporter de l’azote (N). Il est aussi possible d’utiliser un mélange de sciure et de copeaux (50/50). Vous pouvez utiliser ce type de substrat pour toutes les espèces saprophytes poussant sur le bois. Dans les prochains articles, vous découvrirez les différentes fructification que j’ai réussi à obtenir sur ce substrat.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • culture de champignon sur sciure
  • SUBSTRAT SCIURE CHAMPIGNON
  • comment fabriquer son substrat de culture
  • préparation de substrat
  • Sciure de Bois mélange substrat
  • sciure de bois pour culture de champignon
  • sciure de bois substrat
  • sciure et manioc comme substrat de mycelium
  • substrat a base de sciure de bois
  • substrat a base de sillure de bois

11 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. freddy bonkata

    bjr,
    merci pour tt ces conseils. je veux me lancer dans la culture de champignons. je suis en afrique. merci.

    1. Samuel

      Bonjour,
      Il n’y a pas de quoi, le site est fait pour ça :)
      N’hésites pas si tu as des questions.

  2. gallia

    Bonjour!
    Il y a quelque chose que je n’ai toujours pas compris! Peut on inoculer du mycélium sur du terreau ou faut il obligatoirement des céréales?

  3. eric

    Samuel, … je me lance dans le copeau aussi …

    Quel genre de copeaux de hêtre utilises-tu?

    – Un sac de Copeaux de hêtre de 60 litres sec de chez (amazon) Terra Exotica pour 28 Euro fera-t-il l’affaire?

    – Ou serait-ce mieux de se procurer chez les bûcherons locaux qui me procurerons des copeaux de toutes sortes de bois, … mais peut-être moins propres.

    – Que penser des mélanges [pailles+copeaux] / [marc de café + copeaux] ?
    Mes mélanges [ marc de café +paille] se contaminent, il faut dire que j’ai beaucoup de contaminations en générale.

    1. Samuel

      Salut Eric,
      -Oui c’est ce genre de copeaux de hêtre que j’utilise.
      -Les copeaux des bucherons seront beaucoup moins cher mais il faut absolument que ce soit des copeaux de feuillus et pas de résineux. Et comme tu le dis ils seront surement moins propres mais une bonne pasteurisation ne devrait pas poser de problème.
      -Je n’ai pas encore tester ce genre de mélange comme substrat mais pourquoi pas… Les copeaux de bois ne retiennent pas suffisamment l’humidité, Stamets recommande de mélanger copeaux et sciure. Mais le marc de café pourrait jouer le rôle de la sciure tout en apportant un peu plus de nutriments. ça pourrait être intéressant de tester ce mélange. Et comme tu as pu le remarquer le marc de café est beaucoup plus sensible aux contaminations… Tu verras si tu utilises que des copeaux, tu auras moins de contaminations 😉
      A bientôt et bon courage pour tes essais!

  4. Jerome

    tout d’abord, merci pour toutes ces infos et ce site très bien fait (autant le contenu que les photos, ainsi que la logique d’orientation dans le site qui est très claire).

    Ensuite, je lis attentivement tout vos article parce que j’en ai un intérêt. Je souhaite changer complètement de vie et partir vivre en Asie (Thaïlande) et vivre de la culture de champignon. Aussi, bien que les amis avec qui je compte faire ça savent faire (des Thaïlandais), je n’y connais absolument rien (mais l’idée me plait de plus en plus… c’est une activité complètement saine qui correspond tout à fait à m’ambition que j’ai de synchroniser mes idéologies et mon mode de vie vers quelque chose de plus cohérent).

    J’ai pu comprendre en cherchant ce qu’est le mycélium. Mais pour le moment, pour moi, c’est encore un peu abstrait dans ma tête. La question est la suivante: comment et ou trouve-t-on le mycélium (apparemment, il semblerait qu’il faille qu’il puisse se reproduire… et donc qu’il trouve le sexe opposé.
    Comment voire et trouver tout ça (ou générer les conditions pour ce faire) ?
    Aussi, je me demande s’il est possible de faire des champignons à partir de n’importe quel bois (ou plutôt, quel est la conséquence entre la nature du bois et la culture) ?
    bref… je me pose énormément de questions de part mon ignorance et j’avoue que je suis un peu fasciné par cette magie capacité de vie, de recyclage (un bouddhiste parlerait sans doute de preuve de réincarnation…).

    Et encore merci pour ce site.

    1. Samuel

      Bonjour Jerome,
      Merci pour tes compliments sur le site et mon travail 😉
      Pour obtenir du mycélium, on peut soit faire germer des spores (qui sont un peu les graines des champignons) soit faire une clonage de tissu sur gélose ou sur carton (comme une bouture).
      Il est possible d’utiliser tout types de bois de feuillus (tendre ou dur) mais il faut éviter le résineux (bien que certaines espèces peuvent pousser dessus)
      Effectivement, les champignons sont les grands recycleurs de la nature (en autre)…
      Bon courage pour ton changement de vie et beaucoup de réussite 😉
      N’hésites pas si tu as d’autres questions

  5. koanda

    je voudrais faire la culture hydroponique mais ici c est la sciure de bois chez les menuisier kon peut avoir facilement donc je fais comment pour obtenir mon substrat merci urgent.

    1. Samuel

      Je vais réaliser prochainement un article sur la préparation d’un substrat à base de sciure. A bientôt, Samuel

  6. meve

    bonjour
    merci beaucoup pour ce site très interressant
    j’ai quelques questions concernant la culture sur copeaux.
    j’habite dans un endroit où il est difficile de me procurer du materiel  » specialisé » et je fais donc les essais de cultures avec le materiel le plus simple possible.
    l’ajout de carbonate de calcium peut-il se faire soit par ajout de coquilles d’oeufs ou de molusques broyé?
    pour l’ajout de CaSO4, est ce du plâtre que tu ajoutes?
    est ce mieux d’utiliser des copeaux frais, ou bien est ce que celà n’as pas d’importance du moment qu’on les pasteurise?
    merci en tous de partager tes experiences
    m eve

    1. Samuel

      Bonjour,
      Effectivement j’avais (dans un livre de Paul Stamets) que l’on pouvait utiliser des coquilles d’oeufs ou de molusques. N’hésites pas à prendre des photos ça pourrait faire un bel article :)
      J’ajoute soit du carbonate de calcium (CaCO3) soit du sulfate de calcium (CaSO4). Je ne connais pas la formule de plâtre et je ne sais pas si il contient des additifs antifongiques…
      Je pense que des copeaux frais peuvent être utilisé du moment qu’ils sont pasteurisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *