«

»

nov 24 2013

Réhydratation du substrat et technique du choc thermique


Après la récolte de mes Shiitakes, je prépare mes substrats pour une seconde pousse de champignons: je nettoie bien le substrat en veillant à retirer tout les petits morceaux de pied restants (qui peuvent être une source de contaminations),

Bloc de substrat de Shiitake après la récoltepuis je met le substrat dans un sac (congélation)

Mettre le substrat dans un sacque je remplie d’eau.

Remplir le sac avec de l'eauFermer le sac en le tournantJe ferme le sac en torsadant l’ouverture,

Fermer le sac en le tournantPrendre des élastiquespuis je maintient le tout à l’aide d’un élastique.

Fermer le sac avec un élastiqueFermer le sac avec un élastiqueFermer le sac avec un élastiqueSacs remplis d'eau et fermés grâce à un élastiqueSacs remplis d'eau et fermés grâce à un élastiqueJe place ensuite les substrats au réfrigérateur pendant 1 à 2 jours. Cette période pourrait être prolongée plus longtemps, à tester…

Mettre les sacs fermés au réfrigérateursortir les sacs du réfrigérateur

Ouvrir les sacs Ensuite, je vide les sacs et je remet les substrats en fructification.

Vider les sacsMettre les substrats en fructification

Cette technique peut être utilisée de deux façons:

– Après la récolte: pour réhydrater le substrat afin de produire une seconde volée de champignons plus abondante.

-Avant de placer un substrat en fructification: en effet un choc thermique peut favoriser la fructification de certaines espèces ou permettre d’induire la fructification d’une espèce nécessitant une température plus froide que celle de votre pièce de fructification. Par exemple, une espèce fructifiant entre 10 et 16° pourrait produire une fructification à 18° si le cultivateur à utilisé cette technique.

Dans cet exemple, j’ai utilisé cette technique pour réhydrater mes substrats de Shiitake. Il est aussi possible de réhydrater les substrats sans placer les sacs au réfrigérateur ou placer des substrats colonisés directement au réfrigérateur (sans remplir les sacs d’eau).

Dans le prochain article (dimanche 1 décembre) vous découvrirez la deuxième volée de Shiitake sur ces substrats. Et comme toujours, n’hésitez pas à « liker » et surtout partager cet article sur facebook. Merci à tous pour votre soutien!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *