«

»

déc 20 2011

Compostage de la paille et du fumier de cheval



Certaines espèces, comme le champignon de Paris ou le coprin chevelu, ont besoin d’un substrat composté pour pouvoir pousser. Ces champignons saprophytes sont appelés « décomposeur secondaire » de la matière: ils ne sont pas capables de décomposer la lignine et/ou cellulose (qui sont de grosses molécules) contenue dans la paille ou le bois. Le mycélium de ces champignons décomposeurs secondaires a besoin que d’autres micro-organismes (contenu dans le fumier de cheval) commence le travail de décomposition de la matière en « découpant » ces grosses molécules afin qu’elles deviennent assimilables pour lui.

tas de fumier et de pailleSous l’action des micro-organismes la température du mélange paille-fumier va augmenter et peut atteindre 60° à 80°.  La chaleur dégagée lors du compostage est bénéfique car elle permet de tuer une partie des contaminants du substrat. Ce procédé n’est pas une stérilisation ( tue TOUT organismes vivants) mais plutôt une sorte de pasteurisation qui garde en vie une partie de la flore microbienne bénéfique à la décomposition de la paille.

Le compostage de la paille et du fumier de cheval est très important. Je pense qu’il doit être possible d’en acheter (peut être dans une écurie?) mais je n’ai pas encore fait de recherche sur le sujet. N’hésitez pas à me contacter si vous connaissez une adresse et des prix! Vous pouvez essayer de le préparer vous même et voici un fichier PDF qui vous fournira quelques informations complémentaires. Le mélange paille-fumier de cheval est utilisé comme substrat dans la culture traditionnelle des champignons de Paris mais il est long à préparer.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • composte
  • fumier
  • tas de fumier
  • fumier de cheval
  • crottin de cheval
  • champignon fumier
  • champignon du fumier
  • champignon fumier de cheval
  • paille pour le composte
  • que faire pousser sur fumier

2 Commentaires

  1. mouir

    je me demandais si l’on pouvait « transformer » ou stocker le substrat une fois préparer comme indiqué plus haut ? un peu comme ce que l’on fait avec le composte par exemple .. ou le processus de la « germination » veut que le substrat soit frais ?

    1. Samuel

      Bonjour,
      Je n’ai pas encore réalisé d’essais de culture sur un substrat composté mais je crois qu’il faut l’utiliser rapidement après le compostage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *