«

»

nov 05 2011

Fabriquer un incubateur pour favoriser le développement du mycélium


fabriquer un incubateur pour champignonsUne chambre d’incubation ou incubateur sert à booster la croissance du mycélium en lui fournissant une température optimal et de l’obscurité.

Vous pouvez  fabriquer un incubateur efficace en utilisant deux boîtes en plastique de la même taille et un chauffage d’aquarium.

chauffage aquariumFixez le chauffage au fond de la première boite en plastique et disposez 4 verres comme sur la photo ci-dessus. Puis mettez de l’eau tiède (25°) jusqu’à recouvrir les verres de 5 cm.

incubateur champignonsDisposez ensuite votre deuxième boite, avec vos substrat inoculés, sur les 4 verres.

schéma incubateurLe niveau de l’eau vas monter entre les deux boites ce qui permet d’avoir un chauffage homogène dans l’incubateur.

incubateur myceliumIl ne vous reste qu’à couvrir vos substrats avec une petite couverture pour garder la chaleur et maintenir l’obscurité. Je vous conseille de contrôler la température à l’intérieur avec un thermomètre. Réglez la température idéal grâce au thermostat du chauffage d’aquarium et pensez à ajouter de l’eau, le chauffage doit TOUJOURS être recouvert.

Je vous recommande de lire l’article sur les étapes de la culture de champignons, pour savoir quoi faire de votre substrat une fois qu’il est complétement colonisé.

Photos du site : www.fungifun.org

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • fabriquer du mycelium
  • comment fabriquer du mycelium
  • incubateur champignons
  • faire du mycelium
  • faire son mycelium
  • produire du mycelium
  • fabriquer un incubateur
  • fabriquer son mycélium
  • incubateur
  • fabriquer mycelium

17 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. BERNARD ODIER

    bravo pour ce blog
    je suis a la retraite dans le 83 j’ai des serres (froide) et vieille un peux cassé
    j’ai envie d’essayer pour m’amuser et si je peux gagner un peu d’argent ok
    mais ton blog super

    1. Samuel

      Merci Bernard pour ton commentaire encourageant!
      N’hésites pas à me poser des questions, si je peux t’aider ça sera avec plaisir!

  2. UWIMANA Patrice

    Je suis un étudiant à l’Université du Burundi à la Faculté de Sciences Agronomiques.Je passe en 3è Ingénieur.J’ai suivi en 1ère Ingénieur comment cultiver les champignons dans le cours de Microbiologie mais je voulais avoir plus d’information concernant cette culture pour pouvoir mieux faire mon mémoire et pour ce,je voulais entrer en contact avec vous.Merci

    1. Samuel

      Bonjour Patrice,
      Aucun problème, si je peux vous aider cela sera avec plaisir.
      Je vous ai contacté par e-mail.
      A bientôt

  3. arturo

    bonjour! je recouvre mes verres d’eau mais seulement la boite (comme je m’y attendais) flotte sur l’eau et ne repose pas sur les verres avez vous une technique pour déjouer cette obstacle?

    1. Samuel

      Bonjour,
      Je pense que le bac supérieur flotte parce qu’il est vide. Essayez de le remplir avec plusieurs pots de substrat à incuber et il devrait reposer sur les verres. Si il ne repose toujours pas diminuez un peu le niveau d’eau ou rajouter des substrats à incuber. Si vraiment vous n’avez que 2 ou 3 pots, rien ne vous empêche de mettre un poids dans l’incubateur. Pourquoi pas une brique préalablement trempée dans une solution d’eau de Javel?

  4. arturo

    bonjour messie des champiculteurs!! tout d’abord merci de répondre a tant de question si rapidement.

    j’ai tenté de mètre des poids mais je n’en avait pas assez j’ai donc bloqué mon inoculateur dans une armoire entre deux planche, la boite ne touche toujours pas les verre mais elle est plus proche (je me demandai d’ailleurs a quoi serve ces verres?) mais voila mon véritable problème:
    j’ai stérilisé un pot (je souhaite faire un essai avant de me lancé complètement car je ne veux pas gâché ma seringue dans une première culture raté) j’ai donc mi du riz puis son équivalent en eau dans un bocal après quoi j’ai suivi les règle stérilisation (une heur dans la cocote minute avec une couche d’aluminium sous le couvercle et une au dessus sans le fermé) j’ai ensuite inoculé a la seringue (n’aillant toujours pas de lampe a alcool j’ai utilisé un briqué pour chauffé la seringue) seulement elle n’était pas assez longue pour rentré dans le riz (serais ce le problème?) puis je l’ai mis tel qu’elle dans l’incubateur et voila 4 ou 5 jour que je ne voit pas de mycelium apparaître même après l’avoir secoué. avez vous une idée du problème? je doit avoué que j’ai bien peur de ne jamais réussir…

  5. Samuel

    Bonjour Arturo,
    Je pense que tu dois mettre trop d’eau… Mets-en juste de façon à recouvrir les verres d’environ 2-3cm. Les verres évitent que la résistance soit « écrasée » et en contact direct avec le deuxième bac.
    As-tu utilisé une seringue de spores ou de mycélium? Les spores mettent plus de temps à former du mycélium car elles doivent germer. Où as tu acheter la seringue et de quelle espèce s’agit-il?

  6. arturo

    ma seringue vien d’internet ce sont des G.T je vait tenté de cloné bientôt avec des pleurote je pense

  7. arturo

    bonjour voila longtemps que j’ai arrête mes première culture pour cause de déménagement mais j’ai repris et je rencontre quelque problème déjà mon riz et en bloque impossible de le mélangé il est brulé dan le fond comme je n’ai pas mis le panier pour en mètre plus et l’un des pots développe une pourriture verte a deux point cela veut il dire qu’il sont raté?
    merci d’avance pour la réponse

    1. Samuel

      Bonjour,
      Si il y a des traces de pourritures vertes tu dois jeter tes pots en prenant soin de les ouvrir loin de tes autres pots. Je te recommande d’utiliser un masque afin de ne pas respirer les spores de cette moisissure et de laisser trempé tes pots contaminés dans un mélange à base d’eau de Javel.
      Lorsque tu enlève le panier de ta cocotte minute, veille à toujours mettre un torchon de vaisselle (et de l’eau) afin que les pots ne soient pas en contact direct avec le fond.
      Et le riz a plus tendance à coller que les autres céréales: essais le seigle qui est plus pratique.
      Bon courage pour tes prochains essais

  8. mathiue

    Bonjour,
    pour le substrat de cereales, peut-on utiliser des flocons 5 cereales bio ?
    ( les flocons sont constitués des grains de céréales entiers nettoyés et décortiqués puis cuits à la vapeur par le fabricant)
    Flocons de blé*, flocons d’orge*, flocons d’avoine*, flocons de seigle*, flocons de riz*. (*) issus de l’Agriculture Biologique.

    Merci de votre réponse

    1. Samuel

      Bonjour Mathieu,
      Je n’ai jamais essayer mais je pense que ça ne doit pas être évident de préparer un substrat humide et aéré avec des flocons de céréales. Tu peux essayer mais tu ne penses pas que ça va faire une sorte de bouillie une fois humide et stérilisé?
      Mais en tout cas, tu peux te servir de ces flocons pour préparer un milieu gélosé OMYA
      Tiens moi au courant de tes essais :)

  9. Guillaume

    Bonjour,

    la temperature optimum à laquelle doivent etre les pots dans l’incubateur est de 25°C ?
    quel est la fourchette à ne pas dépasser ?

    merci infiniment !

    1. Samuel

      Bonsoir,
      La température optimale dépend de l’espèce cultiver, je vous recommande de consulter les paramètres de culture des espèces cultivables.
      En général, la plupart des espèces meurent au delà de 40° et un bon développement se fait entre 20° et 25°

  10. tony

    bonjour,
    j’aimerais savoir si tu as une chambre qui une température de 20° et 25°, c’est encore important de mettre tous ces dispositifs?
    De plus les incubateurs conventionnels ne sont-ils pas recommandés?
    Merci

    1. Samuel

      Bonjour,
      Le mycélium aura une croissance plus rapide à une température de 25°, c’est l’avantage d’un incubateur. Cependant cette température est aussi favorable au développement des contaminations. Il est tout à fait possible d’incuber « à froid », la colonisation prendra plus de temps mais le risque de contaminations diminuera. La rapidité de colonisation dépendra aussi de l’espèce cultivée.
      Les « incubateurs conventionnels » sont assez chers et ce petit bricolage (à améliorer) permet d’économiser de l’argent en recyclant des vieux frigos :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *