«

»

oct 18 2011

Les 6 vecteurs de contamination de votre culture


Lorsque votre culture est contaminée c’est forcément par l’un de ces 6 vecteurs :

1 Vous !

sources de contamination

Le corps humain abrite de nombreuse bactéries, levures et virus. C’est pourquoi vous devez vous laver les mains avec du gel hydroalcoolique et utiliser si possible des gants et un masque.

2 l’air

L’air est bourré de contaminants, et à chaque mouvement d’une personne, à chaque courant d’air ou respiration, la masse d’air en mouvement crée un risque pour votre culture! Vous pouvez utiliser une boite à gants pour limiter les mouvements d’air

3 Le substrat

La contamination est souvent due à une mauvaise stérilisation du substrat. Les durées de stérilisation sont différentes selon les matériaux.

4 Le matériel

Tout ce que vous allez toucher durant la manipulation doit être soigneusement désinfecté à l’alcool 70° ou stérilisé à la flamme d’un bec bunzen (scalpel, aiguille)

5 L’inoculum

L’inoculum utilisé pour colonisé le substrat (que ce soit une culture liquide de mycélium, une seringue ou une empreinte de spores) peut être une source de contamination si il n’a pas était soigneusement préparé.

6 Les contaminants mobiles

Toute les petites bêtes comme les mouches, les mites, les fourmis et autres insectes se déplaçant lors de l’inoculation peut être un vecteur potentiel de contamination.

Vous pouvez trouvez du matériel stérile ou une boite à gants chez notre fournisseur Mrcashop

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • contamination
  • contaminants pour champignons
  • article sur différentes contaminations agro alimentaire
  • contamination champignon
  • contamination par les substrats
  • contamination substrat
  • culture champignon halucinogene contamine
  • culture contaminee crachat
  • limiter les contaminations

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. riad chaoui

    je viens de démarrer une petite culture de pleurote grise j ai ensemenser la paille le lundi passer j ai tout fait sur vos recommandation et j attend

    1. Samuel

      Bonne chance pour tes essais Riad et tiens moi au courant! (et si tu arrives à prendre des photos c’est encore mieux 😉 )

  2. david

    Bonjour,

    Intéressant, mais à quoi reconnait on un champi contaminé ?
    Quels risques à la conso ?

    Merci

    1. Samuel

      Bonjour David,
      Ils existent beaucoup de contaminations différentes, je dois préparer des articles sur le sujet.
      Les contaminations les plus fréquentes sont des moisissures vertes sur les substrats (Trichoderma ou Aspergillus) ou des contaminations bactériennes. Le substrat doit immédiatement être jeter à la poubelle (lors de la manipulation de substrat contaminé, un masque doit impérativement être porté).
      Les champignons ayant poussés sur un substrat contaminé sont à jeter impérativement. Je ne suis pas expert en risque alimentaire, mais la consommation des champignons « avariés » peut être risquée et j’encourage à la plus grande prudence sur ce sujet.
      Un champignon contaminé peut présenté des tâches colorées ou des malformations.
      Une culture peut aussi être contaminée par différents larves ou insectes.
      Ils nous faudrait l’avis de personnes ayant plus de connaissances sur le sujet…
      Bonne journée,
      Samuel

  3. david

    Merci pour ta réponse Samuel.

    Les champignons, c’est bon pour la consommation :) sais-tu si le passage en eau vinaigrée et la cuisson en omelette pour détruite pas mal de germes ?

    Je découvres ton site, je me cultive vraiment merci :)
    Quand tu multiplie les souches avec des petits carrés de chapeau de petits champignons, est-ce que ça s’applique à des champis plus rustique et trouvés dans la nature, style bolet, girole, mousseron, coprin, maurille … ?

    1. Samuel

      Salut David,
      Oui un blanchiment en eau vinaigrée suivi d’une cuisson permet de tuer beaucoup de germes.
      Et oui tu peux cloner beaucoup de champignons sauvages, mais c’est pas facile d’obtenir une culture sans contaminations.
      Tu peux aussi essayer de récupérer une empreinte de spores, mais il y aura aussi la difficulté de la stérilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *