«

»

sept 21 2011

Le lactaire toisonné, lactarius torminosus


lactaire toisonné

Le lactaire toisonné doit son nom commun au feutrage laineux qui orne le bord de son chapeau, surtout chez les jeunes sujets. L’espèce est assez commune à la fin de l’été et en automne dans les sous-bois, au voisinage des bouleaux et des bruyères. Lactarius torminosus est un champignon non comestible, susceptible de provoquer des troubles gastro-intestinaux. Son extrême âcreté agit du reste comme un répulsif très dissuasif.

Description:

Chapeau : de 5 à 12 cm, convexe puis étalé et déprimé au centre, à marge enroulée, de couleur rose orangé à rose orangé pâle, à zones concentriques plus foncées, à feutrage surtout visible sur ses bords chez les sujets jeunes

Lames : peu décurrentes, fines et serrées, de couleur crème à crème-rosâtre

Anneau : néant

Pied : rapidement creux, duveteux, de même couleur ou plus pâle que le chapeau

Exhalaison : fruitée, de pomme ou de pélargonium

Période de cueillette : à partir du milieu de l’été et jusqu’à l’automne

Biotopes : essentiellement dans les bois de feuillus, appréciant la couverture des bouleaux

Confusions : possible avec d’autres membres de la famille dont il se distingue par son aspect toisonné et sa présence sous les bouleaux

Famille : russulacées

Nom scientifique : lactarius torminosus
Pour être certain de consommer un champignon comestible le mieux reste encore de les cultiver. Découvrez les 10 raisons de cultiver des champignons.Il existe plusieurs espèces cultivables qui peuvent pousser sur une multitude de substrat. Voici quelques techniques de culture qui peuvent vous aider à faire vos premiers essais.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • champignons non comestibles
  • lactaire non comestible
  • champignon non comestible
  • Lactarius torminosus
  • champignon lactaire commestibles
  • champignons bois de bouleaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *