«

»

sept 02 2011

Pleurote du panicaut, Pleurotus eryngii, king oyster


Le pleurote du panicaut est une excellente espèce de champignons comestibles que l’on peut cultiver !

  • Description
  • Paramètres de culture
  • Essai de culture
  • Recettes de cuisine

Description

Chapeau : de 4 à 15 cm, en forme d’entonnoir plus ou moins décentré, concave à marge d’abord enroulée puis s’aplatissant plus ou moins en spatule devenant ondulée et se déchirant souvent en vieillissant, de couleur brun

Lames : fortement décurrentes, fines et assez larges, espacées, de même couleur ou légèrement plus claires que le chapeau

Anneau : néant

Pied : centré ou relativement excentré selon l’endroit où il est fixé, à larges stries dans le prolongement des lames, parfois seul mais le plus souvent soudé par la base aux pieds voisins, formant ainsi des touffes pouvant réunir 2 à 3 voire jusqu’à une douzaine d’individus

Exhalaison : mélange d’arômes sucrés à farineux, voire légèrement spermatiques, et dégageant un parfum nettement plus prononcé à la cuisson

Période de cueillette : déjà présent dès le milieu du printemps et revenant jusqu’à la fin de l’automne si les températures ne sont pas trop basses

Biotopes : Le Pleurote du Panicaut vient en automne dans les friches et aux abords des plages du littoral, là où poussent l’Eryngium campestre (Panicaut des champs, Chardon Roland, Chardon roulant) ou l’Eryngium maritimum (Panicaut de mer), et peut passer l’hiver si celui-ci n’est pas trop rigoureux. Capables de dégrader la lignine, on les trouve soit sur les troncs d’arbres coupés, soit sur les bois pourrissants.

Confusions : Aucune

Famille : pleurotacées

Nom scientifique : pleurotus eryngii

Paramètres de culture

Caractéristique du mycélium:  D’abord blanc et longitudinal,  il devient cotonneux en murissant

Couleur des spores:  blanches

Culture sur agar:
Malt + levure + peptone + Agar (MYPA), Pomme de terre + Dextrose + levure + Agar (PDYA)

Substrat de colonisation: céréales: Seigle, blé, sorgho, Milo, ou millet

Substrat de fruitaison:  La plupart des bois durs, la paille de blé. Ce champignon n’est pas aussi adaptatif que P. pulmonarius et P. ostreatus à une large gamme de substrats. Néanmoins, beaucoup matières peuvent être utilisées. Si on cultive ce champignon sur la paille de blé, l’addition d’huile de coton (5-10 %) améliore le rendement.

Récolte potentielle: environ 200g de champignons  pour 1kg de paille pasteurisée selon la maturité des champignons lors de la récolte

Incubation:

Température:  24°

Taux d’humidité: entre 90% et 95%

Durée: entre 12 et 16  jours

CO2 : entre 5000 ppm et 20000 ppm

Echange d’air frais: 1 par heure

Lumière requise: non

Formation des primordia:

Température: entre 10° et 15°

Taux d’humidité: entre 95% et 100%

Durée: entre 4 et 5 jours

CO2: entre 500 ppm et 1000 ppm

Echange d’air frais: entre 4 et 8 par heure

Lumière requise: 500-1000 lux

Fruitaison:

Température: entre 15° et 21°

Taux d’humidité: entre 85% et 90%

Durée: entre 4 et 8 jours

CO2<2000 ppm

Echange d’air frais: entre 4 et 5 par heure

Lumière requise: 500-1000 lux

Récolte: 2 récoltes qui durent 45 jours et  espacées de 14  jours

Informations traduites des ouvrages de Paul Stamets: Growing gourmet and medicinal mushroom et The mushroom cultivator

Essai de culture

Bientôt !

Recettes de cuisine:

Filets de cailles aux pleurotes

Asperge et pleurotes en croûte dorée

Pleurotes et oignons marinés

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • pleurotus eryngii
  • PLEUROTE de panicaut
  • pleurote du panicaut culture
  • pleurote du panicaut recette
  • panicaut champignon
  • champignon commestible que lon trouve en hiver
  • pleurotus eryngii recette
  • pleurote panicaut champignon
  • pleurote de pannicault
  • ameliorer la culture des pleurotes