«

»

sept 28 2011

La culture des champignons sur paille en 7 étapes


1 Trouvez de la paille de blé

Champignons comestiblesVous pouvez acheter de la paille de blé dans toute les animaleries ou la récupérer vous-même dans les champs après la moisson (en demandant gentiment au propriétaire). La « paille de maïs » peut aussi convenir si vous en avez à porter de mains.

2 Hachez finement la paille

champignons comestiblesLa culture de champignons sur paille se fais sur des morceaux de 3-4cm.

3 Pasteurisez la paille

champignons comestiblesVersez votre paille dans une grosse casserole ou une cocote minute.

Champignons comestiblesAjoutez de l’eau de façon à recouvrir complètement la paille qui sera maintenu à l’aide d’une grille ou d’un poids au fond du récipient. Laissez chauffer à une température constante comprise entre 70° et 75° pendant 1 heure. Servez vous d’un thermomètre pour contrôler la température.

4 Egoutter la paille

Champignons comestiblesPlacez la paille dans une passoire et la laisser égoutter 30 minutes.

5 Mettre la paille en sacs

Champignons comestiblesChargez la paille dans des sacs plastiques du format que vous désirez et compressez la légèrement.

6 Ensemencer la paille

champignons comestiblesJe recommande d’inoculer la paille avec du grain colonisé par le mycélium de l’espèce que vous souhaitez cultiver. Le mieux est de faire une sorte de sandwich « paille-grains-paille-grains ». Plus il y aura de couche et plus vite sera colonisée la paille.

Ensuite mettez vos sacs en incubation dans le noir à une température de 20° à 25° (voir les températures d’incubation dans les paramètres de culture des espèces cultivables)

Pour savoir comment colonisé du grain lisez cet article.

7 Mise en fruitaison

champignons comestiblesAu bout de 3 à 4 semaines (ou plus selon les espèces) votre sac sera complètement colonisé par le mycélium.

Vous devez alors entailler le sac avec un couteau (3 ou 4 trous) et le mettre en condition de fruitaison en diminuant la température (voir les températures de fruitaison des espèces cultivables) et en sortant le sac du noir pour que les champignons puissent voir le jour  (ne JAMAIS exposé au soleil directement).

Il ne vous reste plus qu’à patienter pour voir apparaitre vos délicieux champignons fait maison!

champignons comestibles

Une fois que les champignons sont arrivés à maturité, vous devez les récolter et humidifiez la paille pour produire une autre poussée de champignons une à deux semaine plus tard.

Cette méthode de culture sur paille convient particulièrement aux différentes espèces de pleurotes.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • culture de champignon comestible
  • champignon de paille
  • culture de pleurotes paille
  • cultiver des cepes
  • culture pleurote sur paille
  • culture champignon sur paille
  • champignons de paille
  • culture de champignons sur paille
  • comment cultiver des champignons
  • champignon paille

24 comments

  1. koui

    merci pour cette contribution énorme

    1. admin

      Merci pour l’encouragement et n’hésite pas à poser des questions ;)

  2. thierry

    bonjour,
    Je m’interresse a la culture des pleurotes en asie du sud est (nord thailande) j’ai monté deux serres et les utilise pour le moment avec la méthode locale donnant un rendement trop faible pour atteindre le seuil de rentabilité.
    Aprés contact avec des gens de l’inra ceux ci me confirme que la culture sur un autre substrat que celui utilisé ici(97%sciure d hevea) donnerai probablement un rendement supérieur (ceux atteints en france sont 5 fois plus élevé en 4 levées que les miens 7% de rentabilité a poids de substrat/récolte totale)
    De plus je me bats toujours avec l’apparition au bout de quelques semaines d’un germe vert colonisant mes sacs, (tricoderma ?)
    Pourriez vous me dire quel substrat et additifs je puis tenter de fabriquer moi même sachant que j’ai a disposition des résidus de canne a sucre laminé, du son de riz,, ou des résidus de mais…
    Le plus simple pour faire des essais les moins coûteux semble être les résidus de canne a sucre mais il fait sans doute les hacher menu avant utilisation ?
    Merci de votre aide, et bravo pour votre blog
    Thierry

    1. admin

      Bonjour Thierry et merci pour votre commentaire!
      Je trouve votre projet de culture de champignons en Thaillande très intéressant et j’aurais besoin de quelques renseignements complémentaires pour vous aider du mieux que je peux.
      Quelle espèce de pleurote cultivez vous?
      Quelle est la température moyenne dans votre région?
      En effet, vous avez à portée de mains beaucoup de matière première pouvant être utilisée dans la culture de champignons: Les résidus de canne à sucre appelés aussi bagasse, le son de riz et les résidus de mais (oui il faut hacher ces résidus)! La paille de riz peut aussi être utilisée. Quand je saurais quelle espèce de pleurotes vous cultivez je pourrais vous donnez la composition idéale de votre substrat (en consultant les excellents ouvrages de Paul Stamets que je vous recommande vivement).
      Dans votre région tropicale il est possible de cultiver d’autres champignons que les pleurotes comme la volvaire volvacée ou le champignon noir utilisé dans la cuisine asiatique (Auricularia polytricha). Je vais essayer de vous envoyer deux fichiers PDF sur ces cultures.
      Pour ce qui est de votre contamination verte cela peut être Trichoderma, qui est fréquent sur de la sciure, mais aussi Penicillium ou Aspergillus qui sont tous trois des contaminations vertes et seul un examen microscopique permettrait de trancher.
      En attendant votre réponse, je vous souhaite bon courage dans votre culture.

  3. ARSENE

    je suis étudiant en master Biotechnologie alimentaire et désir travailler sur les champignons comestibles pouvez-vous me donné quelques directives svp

    1. admin

      Je vous conseille de consulter les articles de ce blog pour en savoir un peu plus sur la culture de champignons. Les livres présentés sont aussi très intéressant. Si vous avez une question précise j’essaierai de vous répondre.

  4. tete clement

    bonjour,je m’intéresse à la culture de champignon en générale et en particulier les espèces locales.Vous informe que je ne suis qu’un débutant donc nul en connaissance.Je suis dans la région équatoriale dont la température varie entre 20 à 30°c,les matériaux facile à trouver sur place sont : son de blé ou de riz,baie de café, feuille de bananier, copeaux de bois.

  5. Samuel

    Bonjour Clément,
    Si tu as aucune connaissances, je te recommande de lire l’article sur les étapes de la culture afin d’avoir une vision d’ensemble sur les étapes à accomplir. Ensuite tu peux consulter les fichiers PDF qui sont une mine d’informations sur la culture. Dans quel pays habites-tu? Tu pourrais t’orienter vers des espèces aimant les fortes chaleur comme Volvoriella volvacea, Pleurotus djamor, Pleurotus citrinopileatus ou Agaricus bitorquis

  6. Guillaume

    Bonjour,

    Lorsque l’on inocule la paille avec le grain colonisé en faisant plusieurs sandwichs, la paille doit elle etre légérement humide et garder cette humidité ?
    doit on vaporiser de l’eau régulierement ?

    merci

    1. Samuel

      Bonsoir,
      La paille doit être humidifiée avant l’inoculation (en la faisant tremper puis en l’égouttant avant de la stériliser ou de la pasteuriser). Lorsque la paille est complétement colonisée on peut vaporiser un peu d’eau si elle s’assèche mais attention à ne pas contaminer le substrat!

  7. Godeas

    Bonjour
    Pourriez vous me dire les proportion qu il faut de mycelium par rapport à la quantité de paille
    Merci

    1. Samuel

      Bonjour,
      Il est conseillé d’utiliser entre 2% et 10% de mycélium pour inoculer un substrat. Je te recommande la lecture de l’article sur le lardage

  8. Jérémy

    Bonjour,

    A part les pleurotes, quels champignons cultiver directement sur paille ?

    Je pense principalement aux variétés cultivables sur bûches ?

    Merci

    1. Samuel

      Bonjour,
      Je n’ai pas réalisé beaucoup d’essais sur paille, je préfère utiliser des copeaux de bois ou de la sciure. Mais pour répondre à ta question, tu peux cultiver toutes les espèces de pleurotes sur de la paille mais aussi Stropharia rugosoannulata. Volvariella volvacea, Coprinus comatus et différent Agaricus sur un mélange de paille et fumier composté.

  9. Pierre

    Bonjour Samuel,
    Bravo pour ton site, il est exceptionnel.
    Je débute dans la culture des champignons et aurais une question par rapport à la culture en sac sur la paille.
    Lors de l’inoculation de la paille avec les grains, est-ce que las sacs doivent être laissés ouverts ou fermés ou encore partiellement fermés avec un filtre pour le temps passé dans l’ incubateur?
    Merci

    1. Samuel

      Bonjour Pierre,
      Merci pour tes compliments sur mon site ;)
      Personnellement j’utilise un filtre en polyfil sur mes sacs durant la colonisation mais d’autres personnes percent des petits trous dans les sacs afin d’assurer l’échange gazeux.
      Bon courage pour tes essais!

  10. GUIGUI

    Bonjour a tous,
    Est il possible de fabriquer notre propre mycelium ? Si oui comment peut on en faire ? Par exemple pour la morille ou le pleurote, on a le même protocole de fabrication du mycelium ?
    Merci a tous

    1. Samuel

      Bonjour,
      Effectivement il est possible de produire soi-même son mycélium. Pour cela tu peux réaliser un clonage de tissu ou utiliser une empreinte de spores. Pour le clonage de tissu, le protocole est le même (pour une morille ou un pleurote) mais l’empreinte de spores est plus difficile à réalisé avec la morille.
      Bon courage pour tes essais et n’hésites pas si tu as d’autres questions.

  11. GUIGUI

    Merci bien pour ta réponse, je vais essayer d’en faire cette année, par contre,il faut les faire pendant quelle saison les morilles ?
    Merci bien

    1. Samuel

      Je pense qu’il faut installer le mycélium en extérieur vers janvier ou février afin de tenter une fructification en avril ou mai. Bon courage pour tes essais

  12. Djaber

    Bonjour Samuel,
    Je débute en culture de champignon et je te trouve ton site très enrichissant.
    Moi je m’interesse à la culture de champignon de paris (Agaricus) aurais tu des articles sur la culture en sac?
    Merci

    1. Samuel

      Bonjour,
      Tu peux trouver un fichier pdf sur la culture des Agaricus à cette adresse.
      Bonne chance pour tes essais et merci pour tes compliments sur le site ;)

  13. DOUALI

    Bonjour Samuel
    J’habite en Algérie (au bord de la méditerranée) et j’ai vraiment envie de cultiver des champignons, peut importe la variété, je vous prie de bien vouloir m’orienter et je suis même prêt à vous inviter à passer quelques jours chez moi pour pouvoir démarrer une production.
    Je suis vraiment emballé par ce site

    1. Samuel

      Bonjour,
      Je suis dans l’impossibilité de me déplacer pour le moment. Contactes moi par email pour programmer une visite dans quelques mois.
      Bonne journée,
      Samuel

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.