«

»

mar 17 2012

Sauver une souche de mycélium en l’isolant de la contamination


Lorsque vous cultivez des champignons, vous devrez souvent faire face à des contaminations. La plupart du temps vous jetterez le substrat contaminé à la poubelle, mais des fois vous voudrez sauver votre souche de mycélium. Cette technique peut aussi vous servir lors de l’utilisation d’une empreinte de spores, faite à partir d’un champignon cueilli dans la nature, qui a de grande chance d’être contaminée. L’isolation du mycélium sain se fait sur un milieu de culture en gélose.

sauver une souche de mycéliumVous devez prélever, à l’aide d’un sclapel stérilisé à la flamme, des morceaux de mycélium sain et les transférer sur un autre milieu gélosé.

déposez le morceau d'agarVous utiliserez une boite de Pétri différente pour chaque prélèvement. Veillez à découper le mycélium le plus éloigné possible de la contamination pour augmenter vos chances de réussite. Placez ensuite la gélose dans votre incubateur pendant 2-3 jours afin que le mycélium se développe.

Sauver une souche de mycéliumSi la contamination était importante il est possible que votre nouvelle gélose soit aussi contaminée. Dans ce cas répétez le processus d’isolation jusqu’à obtenir un mycélium exempt de toute contamination

Vous pouvez acheter des boites de Pétri, du matériel, et divers ingrédients pour la culture sur agar-agar chez notre fournisseur Mrcashop

Technique expliquée dans les ouvrages de Paul Stamets: The mushroom cultivator et Growing gourmet and medicinal mushroom

Photos du site mrcashop

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • souche de champignon
  • champignon de souche

2 Commentaires

  1. Luce

    Comment fait on pour savoir si il y a contamination.

  2. Samuel

    Il y a contamination lorsque autre chose qu’un mycélium blanc (la plupart du temps) se développe sur la gélose. Les contaminations les plus courantes sont vertes mais elles peuvent aussi être roses, noires ou beiges. Pour reconnaitre l’aspect du mycélium vous pouvez consulter l’article sur les différents mycéliums. Une contamination peut aussi avoir un aspect brillant ou visqueux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *