«

»

avr 14 2012

Le recyclage des déchets agricoles grâce à la culture de champignons (partie 2/4)


Dans le premier article de cette série, nous avons vu l’énorme potentiel que peut avoir le recyclage des déchets agricoles pour les pays en voie de développement. Dans ce deuxième article, je vous présente une liste non exhaustive des déchets agricoles que l’on peut recycler afin de produire de la nourriture:

Recycler les déchets d'artichauts– Les déchets d’artichauts séchés peuvent servir comme substrats pour différentes espèces (selon P. Stamets 1993)

-La paille de sarrasin (Polygonum fagopyrum) peut être recyclée comme substrat pour cultiver des pleurotes.

recycler feuilles de bananier– Les feuilles de bananier séchées sont très productives pour la culture de pleurotes, ou utilisées en combinaison pour la culture de volvaire volvacée. Les « pseudo » tiges de bananier hachées, donnent un meilleur rendement pour les pleurotes que la sciure ou la paille de riz (selon Jandaik 1976).

-Les cactus, les agaves et les yuccas sont des plantes résistantes à la sécheresse qui peuvent servir de composants dans divers substrats de culture. (Stamets, 1993)

recyclage de la paille d'orge– La paille d’orge a un rendement de 96% (960g de champignons pour 1Kg de paille sèche, selon Martinez-Carrera) et elle peut être utilisée pour la culture des Agaricus, Pleurotus, Volvariella, et Stropharia (selon Delmas 1989).

-La pulpe de cardamome (Elettaria cardamomum) a un rendement de 113% et les feuilles de cannelle 86% lorsqu’elles est utilisées pour cultiver des pleurotes (Martinez-Carrera, 1989)

recycler les gousses et la paille de haricots-Les gousses de haricot et la paille de haricot peuvent servir de substrat ou de complément pour cultiver des pleurotes ou des agarics.

-L’écorce de citron séchée fournit un substrat raisonnable pour les pleurotes. (Yoshikawa,1979; Khan,1981)

cultiver des champignons sur déchets de colza-La paille de colza est utilisée comme substrat pour l’espèce Agrocybe aegerita (Zadrazil, 1989). Les déchets de récolte de moutarde (50%) mélangée à la paille de riz (50%) fournissent un très bon substrat en Inde pour Pleurotus sajor-caju. Le colza et la moutarde font partie de la famille des Brassicaceae (crucifères comme le navet, le choux, le cresson, ect.)

-La fibre de coco est compostée et utilisée comme substrat en Inde pour la culture de pleurotes et de volvaires. (Theradi Mani, 1992). Il est aussi possible d’utiliser la coque de la noix de coco pour Pleurotus cystidiosus (Bhavani, 1989; Gurjar, 1995)

recyclage des déchets du café-La parche de café convient avec ou sans pasteurisation pour les pleurotes (Poppe, 1995) comme la pulpe de café, séchée au soleil, stockée, puis réhydraté (Martinez-Carrera 1989). Au Mexique, la pulpe de café est mélangée à de la pulpe de canne à sucre et à des épis de maïs pour cultiver Auricularia (Sanchez, 1995)

-La paille de lin seule ou en combinaison avec de la filasse de lin, fournit un substrat pour les espèces Volvariella, Pleurotus et Auricularia. (Chang, 1976; Hayes, 1978)

Suite de la liste des déchets agricoles recyclables

Informations traduites et extraites de Mushroom Growers’ Handbook 1

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • colza
  • paille
  • orge
  • âpprendre a cultiver des artichauts
  • culture des champignons au cameroun
  • culture des champignons comestibles au cameroun pdf
  • fibre coco culture champignon
  • champignons comestibles sur les palmiers
  • feuilles de bananier dans la production du pleurotus ostreatus pdf
  • fabrication champignon cameroun

8 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Younès

    Bonjour,

    les articles sur le recyclage des déchets agricole sont trés intéréssant. Il y a deux ans j’ai vécu pendant un an au Cameroun pour y faire de l’humanitaire. Alors c’est là que j’ai découvert des paysans cultivant des pleurotes (pleurotus ostreatus) sur des grappes de palmiers. Les usines font de l’huile de palme avec les fruits qui sont agroché au grappe, ils pressent la grappe puis la jette et du coup les paysans la récupéré gratuitement pour l’utilisé comme substrat.
    Lorsque j’ai vu ça, j’ai moi même lancé une production de champignons et produit environ 200 Kg de pleurotes en un mois et demi. Aujourd’hui je suis décidé à économiser de l’argent pour retourner au Cameroun et faire la cultture de champignon mon métier. Si quelqu’un est intéréssé pour voir les photos, vous pouvez me contactez :)

    Voili Voilou ^^ C’est du bon travail, je vien de découvrir ce site et je l’aime déjà.

    1. Samuel

      Bonjour Younès,
      Merci beaucoup pour vos compliments! J’aimerais bien voir les photos de votre expérience et pourquoi pas publié un article sur le sujet.
      Bonne chance pour votre projet au Cameroun!

    2. emmanuel taptue toguem

      bonjour Younes, je suis flatte par votre experience vecue au Cameroun dont je suisoriginaire et resident.j’aimerais faire plus profonde connaissance avec cous et profiter de votre experience ‘savoir ou vs etes pr le moment en attendant de vs recevoir auCameroun une terre d’acceuil comme vs le savez, merci de m’ecrire et de m’envoyer vtre video
      bon courage

  2. emmanuel taptue toguem

    bonjour Younes
    merci pour votre appreciation du Cameroun, je suis camerounais vivant ds mon pays , j’aimerais apprendre de votre experience en matiere de culture des champignons je vs remercie de toute assistance pratique ou theorique ke vs m’apporterez merci de tout coeur en attendant vs acceuillir au CAMEROUN merci pour tout
    taptue

  3. Maccaud Raymond

    Bonjour..allant régulièrement au Cameroun pour humanitaire..orphelinat et dispensaire et développant des produits à base de champignon, je me pose la question si au Cameroun il y a des morilles, des cèpes et des chanterelles.
    Si vous avez une information, merci de me la communiquer ,,et bravo pour l’humanitaire, en effet le besoin est grand
    Meilleures salutations
    Raymond Maccaud

    1. Samuel

      Bonjour Raymond,
      Je ne connais pas du tout les champignons que l’on peut trouver en Afrique mais je te recommande la lecture de ce fichier PDF: Champignons comestibles des forêts denses d’Afrique centrale.
      Et il existe plusieurs espèces cultivables adaptées au climat du Cameroun. N’hésites pas si tu as d’autres questions.

  4. soum yak

    Bonsoir à tous. Je suis très intéressé par la culture de champignons. Je ne sais vers qui me tourner et voici que au détour d’une navigation internet, je tombe sur cette page qui me donne de l’espoir. je suis Ivoirien et j’aimerai vraiment avoir toutes les informations pouvant me permettre de me lancer dans un bref délai dans cette activité.
    J’attends de vous tous des informations utiles. Merci d’avance.

    1. Samuel

      Salut,
      ça tombe bien, ce blog à pour but d’essayer d’apporter des informations sur la culture des champignons 😉 Je te recommande de lire tout les articles du blog et de poser des questions sur des points précis que tu n’as pas compris. Tu peux aussi consulter tout les fichiers PDF. Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *